« Vous avez dit baroque ? »

La musique des années 1600-1750 est d’ordinaire qualifiée de baroque, terme appliqué à l’origine aux arts décoratifs et à l’architecture. Il désigne un style exubérant né en Italie et qui va connaître au cours du XVIIe siècle une progressive expansion sur la plus grande partie de l’Europe et même au-delà.

Depuis les cinquante dernières années, la musique baroque est devenue de plus en plus à la mode. La notion de baroque fait désormais référence au formidable bouleversement qui agite la vision et la place de l’art dans la société durant tout le XVIIe siècle et la première moitié du XVIIIe siècle.

Présentation de Solveig Serre, directrice du pôle Recherche au CMBV et chercheur au CNRS (texte et image)

Sommaire

1. Contexte historique et social

1.1 Une période opulente et dynamique
1.2 Une musique élitiste
1.3 Trois institutions principales : l’Eglise, la Cour, l’Opéra

2. Les caractéristiques de la musique de l’Age baroque
2.1 L’art du mouvement
2.2 Le goût du contraste
2.3 L’ornement

3. La musique baroque vocale
3.1 Musique profane : l’opéra, le récitatif, l’air
3.4 Musique sacrée : l’oratorio, la cantate d’église

4. La musique baroque instrumentale
4.1 L’orchestre baroque
4.2 Le concerto et le concerto grosso
4.3 La fugue
4.4 Les suites de danse

 

Publicités