La musique baroque française

La musique française rayonne aux XVIIe et XVIIIe siècles sur l’ensemble de l’Europe. Elle fait naître des genres aux formes audacieuses : l’air de cour, le ballet de cour, la comédie-ballet, la tragédie en musique, l’opéra-ballet, le grand et le petit motet, l’opéra comique…

Les noms de Bouzignac, Lully, Marin Marais, Charpentier, Mondonville, Rameau, Grétry, témoignent, aux côtés de tant d’autres, de l’extraordinaire foisonnement artistique de cette période.
Ce patrimoine musical sombre dans l’oubli après la Révolution française et tout au long du XIXe siècle. Il faudra attendre Debussy ou Saint-Saëns pour y porter à nouveau un regard curieux, avant que ne se développe, au XXe siècle, une école de musicologie française préparant l’éclosion dans les années 80 du renouveau baroque.

La démarche d’interprétation sur instruments anciens est l’une des principales caractéristiques de cette redécouverte.

 
 « Vous avez dit baroque ? » Lully et l’opéra français
14.12.16 journée au CMBV collégiens Gagarine 3.JPG
Repères
Publicités