Les ateliers de couture à pied d’oeuvre

Ambiance chaleureuse dans les centres socioculturels de Trappes, qui participent à la confection des costumes du spectacle Baptiste.

Habiller près de 130 personnes, dont une majorité d’adolescents, c’est le défi que doit relever le costumier Erick Plaza-Cochet pour le spectacle en création. Il faut d’abord définir le style, en accord avec la vision artistique du metteur en scène. A part quelques personnages de la cour de Louis XIV, la troupe incarne les comédiens et danseurs de la Foire, gens du peuple inventifs qui jonglent avec les rôles. Erick glane çà et là des pièces de costumes qu’il complète, détourne ou ajuste, puis il invente le reste pour achever la garde-robe. Les centres sociaux de Trappes apportent leur précieux concours à cette entreprise manuelle.

Mariama Touré est modéliste, elle anime les ateliers de couture de la Ville de Trappes. Elle entraîne deux équipes de femmes à la confection de gilets dans les centres socioculturels Annette Moro et Michel Luxereau. Un cas pratique dans l’apprentissage de la couture qui associe Hanane, Najat, Saritha, Marie-Antoinette et d’autres Trappistes à la création du spectacle. A Moro, une dame a un enfant qui participe au spectacle grâce à la Maîtrise de Trappes ! A Luxereau, Laurette coud et s’entraîne à interpréter le rôle d’une commère, à l’étonnement de ses petits-enfants… C’est cela, les Générations Lully…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s