Place aux jeunes !

Une nuée de collégiens a investi le Centre de musique baroque hier, de la cour au grenier, d’ateliers en répétitions.

En ce mardi de novembre, un soleil radieux inonde la cour de l’Hôtel des Menus-Plaisirs, siège du Centre de musique baroque de Versailles. Ce lieu emblématique qui accueillit les Etats généraux le 5 mai 1789 fait d’habitude la joie des élèves versaillais en classe à horaire aménagé musique, les Pages. Ils y jouent au foot, entre deux répétitions très sérieuses de chant. Las ! Aujourd’hui leur terrain de jeu est occupé : d’autres jeunes gens sont venus squatter la place !

Ateliers de théâtre et de danse, découverte de costumes et d’instruments baroques, visite de la répétition de la maîtrise du CMBV avec Olivier Schneebeli… Les 4e D du collège Courbet de Trappes n’ont pas chômé ! Erick Plaza-Cochet, le costumier du spectacle, leur explique devant un mannequin comment fonctionne un costume de scène de l’époque Louis XIV. Et se gratte la tête après la prise des mesures : toutes les filles veulent être en robe sur scène !

A la répétition de la maîtrise, qui donne son premier jeudi musical à la Chapelle royale demain, les visiteurs ne savent plus où donner de la tête, immergés au milieu des pages et des chantres dont les voix jaillissent de toute part. Surpris, voire captivés, ils prouvent ensuite leurs connaissances musicales en distinguant le piano du clavecin, qui pince la corde à l’aide d’un bec. Remarquez comment le son est produit par l’instrument ! Ah oui ça marche comme une pince à linge !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s