Formation des enseignants partenaires au Centre de musique baroque de Versailles

Mardi 15 novembre 2016, les enseignants des collèges de Trappes et du lycée Jules Verne de Sartrouville et les formateurs de l’Ecole de la deuxième chance de Trappes ont rencontré les enseignants-chercheurs du CMBV et Vincent Tavernier, metteur en scène des Amants magnifiques, la comédie-ballet au programme de l’année de sensibilisation de Générations Lully. Les premiers enseignent la musique, l’histoire-géo, les lettres et les arts appliqués, autant de disciplines qui entrent dans l’étude de l’opéra et des spectacles du XVIIe siècle. Comment donner envie aux jeunes d’aujourd’hui de découvrir et d’apprécier des musiques et arts jugés souvent ennuyants ou ringards ? Par l’accès au contexte, par l’émotion et la pratique, semblent répondre les enseignants et chercheurs présents.

Solveig Serre, directrice du pôle recherche au CMBV, met l’accent sur les conditions d’écoute et de composition de la musique au XVIIe siècle et sur le rôle politique éminent joué par les arts à cette époque. Textes et images historiques à l’appui, Barbara Nestola, chercheur au CMBV, met en perspective l’étude des sources littéraires et iconographiques pour souligner la difficulté de mettre en scène aujourd’hui des opéras truffés de symboles politiques, mythologiques et sociaux qui échappent à l’homme du XXIe siècle.

Si certaines références ne peuvent être comprises par les contemporains, qui vivent dans une toute autre société que celle du XVIIe siècle, le défi du metteur en scène est de transcrire avec d’autres moyens l’émotion ressentie par le spectateur de l’époque et de montrer l’originalité et l’atemporalité de l’œuvre. C’est ce que nous dit Vincent Tavernier après  la répétition de la première scène des Amants magnifiques à laquelle assistent les enseignants. Fruit de la collaboration de Molière et de Lully, le duo « gagnant » des spectacles sous Louis XIV, Les Amants magnifiques est une grande œuvre méconnue.

Après l’étude, les loisirs. Rendez-vous est pris le 24 novembre 2016 pour les participants autour du concert Un Opéra pour trois rois. Benoît Dratwicki, directeur artistique du CMBV engagé dans le projet Générations Lully, présentera le programme du concert qui sera donné à l’Opéra royal, en ouverture de l’exposition Fêtes et divertissements à la cour du château de Versailles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s